Un jardin remarquable…

Les jardins sont classés site, inscrits à l’Inventaire monuments historiques et titulaires du label ‘‘Jardin Remarquable’’. Rêves de paradis terrestres, ils témoignent de la vision idéale de la nature des époques successives où ils furent créés :

-1559- Les perspectives prolongent les transparences des fenêtres et servent les fonctions solaires du Château.

-1715- Dans le jardin à la française S.O., Claude Desgot, petit neveu et successeur de Le Nôtre, créé une illusion d’optique exceptionnelle. Le promeneur, qui descend l’allée centrale, a l’impression que la perspective s’éloigne ce qui lui donne le pouvoir de faire reculer l’horizon.

 

-1827-1850- Le parc à l’anglaise illustre une nature romantique plus naturelle que nature.

-1965- Paul de La Panouse et ses parents ont donné au château une fonction sociale et une activité culturelle en l’ouvrant au public.

-1968- En faisant vivre pour la première fois, des animaux sauvages ensemble et en liberté dans de vastes territoires paysagés Thoiry est devenu un jardin selon les rêves écologiques du 21ème siècle. 

-1974- Annabelle de La Panouse créé des jardins thématiques. 

-2006- Le plus grand labyrinthe vert de France avec 5.600 ifs, 2,3 kilomètres d’allées et neuf ponts offre un parcours initiatique et ludique sur la symbolique des animaux.

-2011- L’apport de 1.600.000 m3 de terres transforment 40 hectares de champs en collines et plans d’eau paysagés au service de la biodiversité.